• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
03/06/2020

Interview d'Emmanuelle Broustet, Responsable du déploiement, et de Martial Monfort, Responsable du pilotage stratégique des constructeurs au sein du Programme Linky d'Enedis

Après 2 mois de confinement et d’arrêt du déploiement des compteurs Linky, Enedis reprend progressivement la pose sur le territoire français. Sia Partners vous propose de revenir sur les impacts du Covid-19 pour le Programme Linky et sur les mesures prises par Enedis pour gérer la crise, grâce à cette interview d’Emmanuelle Broustet, Responsable du déploiement Linky, et de Martial Monfort, Responsable du pilotage stratégique des constructeurs.

Les impacts de la crise Covid-19 sur le déploiement des compteurs Linky

Sia Partners : Enedis a démarré le déploiement industriel des compteurs Linky en 2015. Pouvez-vous indiquer où en est le déploiement aujourd’hui ?

Le projet Linky d’Enedis a pour ambition d’équiper 35 millions de foyers français avec des compteurs communicants sur une durée de 6 ans. A mi-mars, Enedis en a installé 25 millions sur le territoire, soit dans plus de 2 foyers sur 3. Enedis a également posé 600 000 concentrateurs qui assurent la communication entre les groupes de compteurs et le système d’information. Avant le confinement annoncé mi-mars, le projet était au plus fort de son déploiement avec, en moyenne, 150 000 compteurs et 4 000 concentrateurs posés par semaine. Ce rythme permettait de tenir les objectifs de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) visant à équiper 90% des foyers français avant fin 2021, tout en garantissant la qualité de la pose et du fonctionnement du système.

 

Sia Partners : Le Covid-19 a fortement perturbé l’économie mondiale et a forcé la plupart des gouvernements à confiner les populations. Comment le déploiement Linky a-t-il été impacté par cette crise ?

Les effets de la crise sur le Programme Linky ont eu lieu en deux temps. Dans un premier temps, dès fin janvier, la mise sous quarantaine des alentours de Wuhan en Chine a perturbé les approvisionnements mondiaux en composants électroniques, majoritairement produits dans la région d’Hubei. A l’instar des fabricants automobiles ou du numérique, nos partenaires constructeurs de matériels Linky ont connu des difficultés de production jusqu’à début mars. Néanmoins, grâce aux niveaux de stocks chez les constructeurs et à la résilience de la supply chain du Programme Linky, ces perturbations en amont de la chaîne n’ont pas eu d’impact sur le rythme de pose des compteurs.

Dans un second temps, suite à la propagation du virus en Europe et à la décision du gouvernement de confiner la population française, Enedis a mis en place dès le 16 mars un plan de continuité d'activité centré autour de ses missions essentielles, avec pour priorité la sécurité des salariés et celle des clients : piloter la distribution d'électricité, assurer les dépannages urgents et gérer les interventions prioritaires. Ainsi, seules les opérations de maintenance de compteurs et de concentrateurs ont été poursuivies par le Programme Linky, qui est passé d’une difficulté de fabrication de compteurs à l’impossibilité de les installer. Enedis a dès lors contacté l’ensemble des Entreprises De Pose (EDP) de compteurs et de concentrateurs qui travaillent avec le Programme Linky pour demander l’interruption de leurs activités.

 

Sia Partners : Vous évoquiez des travaux sur la performance du système Linky. Avez-vous connu des impacts sur la qualité de service ?

Sur ce point, cette situation sans précédent aura eu quelques effets positifs : le déploiement étant à l’arrêt, les canaux de communications ont été entièrement libérés pour le transfert de données d’exploitation courante et le système a atteint des performances record. En effet, après avoir été installé, les compteurs communiquent avec le concentrateur et le système d’information central, afin d’être initialisés et configurés selon les derniers paramètres définis sur le parc. En période de déploiement intensif, ces échanges d’information occupent une part importante de la bande passante du Courant Porteur en Ligne (CPL), qui doit également assumer les transferts de données de relèves, d’alertes ou encore les télé-opérations sur les compteurs. Enedis a ainsi pu avoir une idée des performances réelles de la chaîne communicante à grande échelle dans une situation proche de l’après déploiement.

 

Sia Partners : Avec la généralisation du travail à distance, avez-vous observé des changements dans l’utilisation des compteurs lié au confinement ?

En termes d’utilisation, il est à noter que le principe même du compteur Linky était parfaitement adapté à cette situation de confinement. Les opérations à distance sont un des principaux atouts du compteur communicant et le système actuel a permis de réaliser 1,5 millions de télé-opérations pour que les Français puissent avoir accès à l’électricité, changer de fournisseur ou encore modifier leur puissance souscrite sans intervention physique d’un technicien. Au-delà des opérations courantes, l’exploitation des données issues des compteurs Linky ont permis d’identifier environ 1 000 incidents sur le territoire, comme des coupures ou des surtensions. Le croisement des données venant de plusieurs compteurs permet de confirmer, puis de localiser précisément la source des incidents, cela facilite le travail des opérationnels de maintenance et rend les interventions plus efficaces. Enfin, le nombre d’utilisateurs de l’application de suivi de la consommation a fortement augmenté, notamment au début du confinement, contribuant ainsi au développement de la maîtrise de la consommation proposée au travers des données du compteur.

 

Sia Partners : Quelles décisions ont été prises par Enedis suite à la mise en place du confinement ?

Enedis a fait le choix de ne pas recourir au chômage partiel et a préconisé le télétravail pour la majorité de ses employés œuvrant sur le Programme Linky. Il a pour cela été nécessaire de redéfinir le périmètre des activités qui n’étaient pas compatibles avec un travail à distance, telles que la logistique ou les tests physiques sur les compteurs. Ainsi, bien que les laboratoires de développement logiciel, d’essais et d’exploitation des compteurs soient fermés, les équipes du Programme Linky ont recentré leurs travaux sur la performance de la chaîne de communication des compteurs ou sur l’optimisation des plannings et des activités impactées par la situation. En parallèle, Enedis a travaillé avec ses partenaires, afin de préparer efficacement la reprise de toutes les activités liées au déploiement. Aussi, pour faciliter le redémarrage de la pose après le déconfinement, Enedis a laissé en fonctionnement son processus informatique d’assignation des compteurs à installer par les EDP et a gelé les pénalités de retard associées à ces stocks.

 

Sia Partners : Comment le Programme Linky a-t-il géré les relations avec ses partenaires ?

Un lien rapproché avec les partenaires a été mis en place sur toute la période pour limiter les impacts de la crise sur leurs activités et assurer la capacité à reprendre à compter du 11 mai. A cet effet, les décisions suivantes ont été prises :

  • Pour les constructeurs de matériels Linky : les constructeurs ont majoritairement pu continuer à produire, même à une cadence réduite pour respecter les mesures sanitaires. Afin de garantir un flux de trésorerie, Enedis a décidé d’accepter et de payer tout ce que les constructeurs pouvaient produire, sous réserve que la qualité soit au rendez-vous. La pose des compteurs étant arrêtée, Enedis a connu des problèmes de saturation des espaces de stockage depuis avril. Le Programme Linky a anticipé cette situation en mettant en place en partenariat avec les constructeurs de compteurs une stratégie de stockage de débords, qui permet de désengorger les entrepôts et de fluidifier la reprise de la chaîne d’approvisionnement.
  • Pour les EDP : les EDP sont les partenaires d’Enedis les plus impactés par la crise, car leur rémunération est directement proportionnelle au nombre de compteurs posés. Enedis a réduit les délais de paiement des dernières poses avant le confinement, afin d’assurer une entrée de chiffre d’affaires aux EDP. De plus, à partir du 30 mars, les premiers travaux sur les mécanismes de reprise ont été lancés par le Programme Linky. A ce titre, Enedis continue d’assigner mensuellement à chaque EDP une liste de compteurs et de concentrateurs à poser, qu’elle pourra rattraper en plus de son périmètre sur les prochains mois.

La préparation de la reprise du déploiement

Sia Partners : Quels scenarii de reprise du Déploiement Linky ont été envisagés par Enedis ?

L’évolution de la situation en France et dans le monde demeure à ce jour la principale inconnue. L’horizon de reprise de la pose à un rythme nominal reste incertain. Compte-tenu des mesures sanitaires à mettre en place pour les interventions, du risque -compréhensible dans le contexte actuel - de refus des particuliers et des incertitudes encore en suspens, le Programme a défini un scénario de reprise progressive de la pose. Un retour à un rythme nominal de pose est estimé, pour le moment, pour le mois de septembre, et dépendra de l’efficacité réelle des équipes de pose sur les premiers mois. Dès lors, le Programme a mené des travaux sur la gestion opérationnelle de la reprise avec ses partenaires, afin de définir, d’une part, une stratégie de libération des espaces de stockage en coordination avec les constructeurs ; d’autre part, l’ensemble des procédures à mettre en place par les EDP garantissant une reprise efficace et sécuritaire.

 

Sia Partners : La pose des compteurs a repris chez les particuliers depuis le 11 mai. Quelles sont ces précautions que vous avez prises pour assurer la sécurité des techniciens et des clients ?

Les exigences sanitaires ont été entièrement revues pour être conformes aux préconisations et sont intégrées dans la mise à jour du plan de prévention inclus dans nos contrats avec les EDP. Outre le port systématique du masque par le technicien, en présence ou non du client, un nettoyage du compteur est désormais imposé. De plus, Enedis a préconisé une remise à niveau des compétences pour tous les poseurs n’ayant pas pu exercer leur activité pendant 2 mois pour prévenir le risque électrique. Afin d’éviter toute ingérence, la fourniture en équipements sanitaires et l’application de ces mesures restent à la main des EDP. Des contrôles plus fréquents sont mis en place par les équipes qualité d’Enedis, ainsi que par celles des EDP, pour couvrir les premières semaines de reprise.

Enedis a mis l’accent auprès des EDP sur la communication et la posture à adopter avec les clients afin de les rassurer, en travaillant sur les éléments de langage lors des prises de rendez-vous et des interventions. Par ailleurs, Enedis a échangé avec les associations de consommateurs, ainsi qu’avec les élus et les territoires, afin d’accompagner la reprise de la pose en toute sérénité. Le retour de la première semaine de reprise indique que les techniciens d’Enedis ont reçu un accueil positif lors de leurs interventions, et près de 100 000 rendez-vous ont été fixés jusqu’à fin août. Les premiers résultats sont donc encourageants, mais Enedis souhaite rester prudent : une période d’observation plus importante sur l’évolution de la situation sera nécessaire pour tirer des premières conclusions.

 

Présentation des interlocuteurs

Emmanuelle BROUSTET est la Responsable du Lot Déploiement du Programme Linky depuis septembre 2019. Son rôle est de garantir le respect du planning du déploiement en pilotant de bout-en-bout la chaîne d’approvisionnement de matériels jusqu’à la pose et le contrôle qualité.

Martial MONFORT est le Responsable du Lot Technique du Programme Linky d’Enedis, et intervenant sur le Programme depuis sa conception. Il assure le pilotage stratégique des constructeurs de compteurs et de concentrateurs Linky.

 

Informations recueillies les 7 et 14 mai 2020 par Antoine Fontaine et Vianney Brunel

0 commentaire
Publier un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top