• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
12/05/2020

La crise du COVID-19 dans les secteurs de l’énergie et de l’environnement

Quels sont les impacts de la crise du Covid-19 sur les secteurs de l’énergie et de l’environnement ? Retrouvez l’ensemble des analyses développées par les consultants de l’UC Energy, Resources & Utilities depuis le début de la crise.

Analyse CO2

CO2

COVID-19 : -55% d'émissions de CO2 par jour de confinement

Le confinement, imposé en France depuis le 17 mars, a entrainé une baisse considérable de l’activité économique en France, et une modification de l’activité de l’ensemble de la population. Cela a eu des conséquences sur la quasi-totalité des secteurs, et sur les émissions de CO2 associées. Sia Partners estime que les mesures actuelles entraînent une réduction des émissions quotidiennes nationales de CO2 de 55%.

Pour consulter l’article dans son intégralité, cliquez ici

Daily European CO2 emissions to drop by 58% under current measures

Après l’Italie, la majorité des pays européens ont aujourd’hui mis en place des mesures de confinement. Les impacts économiques sont variables selon les économies et le niveau de restriction imposé par chaque gouvernement. A l’échelle de l’Union, Sia Partners estime la réduction moyenne des émissions de CO2 quotidiennes à 58%, soit 143 Mt pour un confinement de 45 jours.

Pour consulter l’article dans son intégralité cliquez ici (disponible en anglais uniquement)

 

Analyse électricité

Electricité

Crise du coronavirus : le confinement aura réduit de 12% la consommation électrique européenne 

Les mesures de confinement prises en France et en Europe impactent notre consommation électrique à la baisse. Cependant, le bilan est disparate en fonction des pays d'Europe : la réduction de la consommation d'électricité concernant d'avantage les pays du Sud de l'Europe que les pays nordiques.

Retrouvez l’analyse complète en cliquant ici 

Covid-19:  une baisse de près de 20% de la consommation d’électricité à prévoir au Québec ?

Enfin, après l’Asie et l’Europe, le confinement s’est imposé comme la mesure à prendre dans le reste du monde et notamment au Canada. Quel impact peut-on attendre sur la consommation d’électricité au Québec, et quels sont les enjeux à venir pour le gestionnaire de réseau ?

Retrouvez l’analyse complète du bureau de Montréal en cliquant ici 

Impact du Covid-19 sur les marchés de l’électricité et du CO2

Le ralentissement de l'économie lié au confinement en France, a eu également des impacts sur les prix des marchés de l'électricité, et sur ceux des quotas de CO2. Ainsi, les prix moyens de l'électricité sur le marché spot ont baissé de 37% par rapport à début mars. On constate par ailleurs une baisse de 40% du prix de l'EUA (qui permet l'émission d'1 tonne équivalent CO2) sur la même période, même si elle remonte progressivement depuis.

Retrouver l'article complet en cliquant ici

Marché des Certificats d'Economie d'Energie : 90% des opérations éligibles sont suspendues pendant le confinement 

L’impact de la crise sanitaire déclenchée par l’épidémie de COVID-19 sur l’ensemble des secteurs économiques et les mesures de confinement mises en place viennent bouleverser les actions d’efficacité énergétique et le marché des Certificats d’Economie d’Energie (CEE). En effet, le confinement impose un arrêt quasi-total des chantiers et les travaux concernés par les CEE risquent d’être dépriorisés par les secteurs les plus touchés.

Retrouver l'article complet en cliquant ici

Analyse gaz

Pétrole et Gaz

Une baisse de la consommation de gaz naturel de 20% en France et un recul des importations mondiales de gaz naturel liquéfié (GNL)

Depuis le début du confinement en France, on observe une baisse de la consommation de gaz naturel de l’ordre de 20%, notamment due à la forte réduction des activités industrielles. En parallèle, le marché mondial du GNL subit une forte diminution de la demande.

Retrouvez notre infographie et nos analyses sur le sujet ici

Covid-19 : Sia Partners prévoit une réduction de 18% des investissements des majors pétrolières

Le prix du baril de pétrole a chuté de 65% entre février et avril 2020, plongeant le secteur dans une crise historique. Cet effondrement du prix, en partie dû à un surplus de production réalisé en mars, aura pour conséquence une baisse des investissements des majors pétrolières estimé à 18% selon Sia Partners. 

Retrouvez notre infographie et notre analyse sur le sujet ici

Analyse eau

Eau

Crise du coronavirus : les acteurs du secteur de l’eau sur le pont pour maintenir la distribution quotidienne d’en moyenne 15 millions de m3 en France

Le secteur de l’eau, au même titre qu’onze autres (énergie, alimentation…), est considéré comme secteur d’activité d’importance vitale (SAIV) pour le pays et doit s’organiser pour maintenir l’activité en cette période de crise. Quel est l’impact du covid-19 sur la qualité de l’eau et sur sa gestion par les opérateurs ?

L’article complet est à découvrir en cliquant ici

 

Analyse agriculture

Agriculture & Alimentation

Fermeture des marchés alimentaires : Sia Partners estime à 880 millions d'euros l'impact sur le chiffre d'affaire de la filière

Le 24 mars dernier, le Gouvernement a annoncé la fermeture des marchés alimentaires, couverts et de plein vent, sauf dérogation. Début avril, 3 000 des 10 000 marchés que compte le territoire français ont pu réouvrir, principalement les petits marchés de moins de 10 commerçants, ce qui représente environ 12% des emplacements totaux d'après Sia Partners. Sur une hypothèse de 6 semaines de fermeture (24 mars - 5 mai), Sia Partners estime à 880 millions d'euros la perte en chiffre d'affaires pour la filière.

Retrouvez l'analyse complète en cliquant ici

Covid-19 & Agriculture : les filières agroalimentaires françaises en tension

La crise du covid-19 a entraîné une baisse d’activité dans certaines filières agroalimentaires. Privées d'une partie de leurs débouchés, notamment du fait de la fermeture des marchés et des lieux de restauration collective, celles-ci paient un lourd tribut depuis le début du confinement, qu’il est maintenant possible d’estimer. Sia Partners a analysé l’impact économique de la crise pour les principales filières agro-alimentaires, sur la période du 17 mars au 30 avril.

Retrouvez l'analyse complète en cliquant ici

 

Sia Partners

0 commentaire
Publier un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top