• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
06/04/2020

Réduction des rejets de CO2 en Europe durant le confinement : plusieurs medias citent Sia Partners

Fin février, l'Italie a adopté des mesures de confinement strictes pour endiguer la propagation du virus Covid-19. Depuis, de nombreux pays d'Europe ont suivi son exemple, entrainant un ralentissement de l'activité économique. Si cette baisse d'activité devait durer 45 jours, Sia Partners a analysé, dans une étude reprise par plusieurs médias, que chaque jour de confinement se solderait dans une réduction de 58% des émissions de CO2. 

Les Echos citent Sia Partners et Charlotte de Lorgeril, Associate Partners du cabinet, dans un article dédié à la réduction des émissions de CO2 en période de confinement, et à l'après-confinement : 

"C'est le cabinet de conseil en management Sia Partners qui l'affirme. Chaque jour de confinement se solde en Europe par une réduction de 58 % de ses émissions de CO2, principal responsable des gaz à effet de serre (GES) qui réchauffent la planète. Et si la période de quarantaine ouverte par l'Italie, puis par l'Espagne, la France et d'autres pays (qui ne sont pas tous allés aussi loin) devait durer 45 jours, ce sont 145 mégatonnes de CO2qui pourraient ne pas être rejetées en 2020 par l'Union européenne à Vingt-Sept."

[...]

"Ces 58 % de CO2 en moins, au total, représentent « une baisse d'une ampleur qui n'a jamais été constatée en Europe », estime Charlotte de Lorgeril, associée de Sia Partners dont les équipes ont produit cette étude. Reste à savoir quel sera l'impact du coup d'arrêt brutal donné à l'économie de l'UE sur le bilan annuel de ses émissions de GES. « Tout dépendra de la durée du confinement et de l'après-Covid-19 », juge-t-elle."

[...]

"Certaines branches comme celle des transports, et en premier lieu l'aérien, ne retrouveront pas le même niveau d'activité qu'auparavant, en tout cas pas tout de suite, selon Charlotte de Lorgeril, qui estime que la reprise s'y fera très progressivement.

« On le voit en Asie. Dans les zones où le confinement a été levé, le télétravail reste encore très pratiqué. Et même s'il y a une envie de reprendre son activité de plain-pied, les choses repartent en douceur. Ce sera aussi valable pour les pays d'Europe », détaille-t-elle. "

Retrouvez l'analyse Sia Partners : "Daily European CO2 emissions to drop by 58% under current measures".

Retrouvez l'article en ligne des Echos dans son intégralité : "Le confinement réduirait chaque jour les rejets de CO2 de 58 % en Europe" ou téléchargez-le.

 

Le Monde cite Sia Partners dans un article consacré à l'impact de la crise du Covid sur le marché de l'électricité.

"France Stratégie souligne que «selon le cabinet international Sia Partners, le confinement réduit chaque jour les rejets de CO2 de 58 % en Europe. S’il devait se prolonger sur 45 jours, la baisse serait de 5 % en bilan annuel. »"

Retrouvez l'analyse Sia Partners : "Daily European CO2 emissions to drop by 58% under current measures".

Retrouvez l'article en ligne du Monde dans son intégralité : "L'électricité bousculée par le coronavirus".

 

Le site d'information Novethic cite l'analyse de Sia Partners dans un article consacré à la baisse des émissions de gaz à effet de serre durant le confinement et sa participation à l'atteinte des objectifs de l'accord de Paris.

"En Europe, principal foyer de progression du coronavirus, le confinement entraîne une baisse des émissions de CO2 de 58 % par jour, selon les calculs du cabinet de conseil Sia Partners. Si celui-ci durait 45 jours dans la plupart des pays de l’Union européenne, ce sont 145 mégatonnes de CO2 qui pourraient être évitées en 2020, soit 5 % des émissions annuelles européennes. Dans le transport routier et aérien, les émissions quotidiennes sont dix fois moins importantes que la normale. La baisse atteint 40 % dans l’énergie. "

Retrouvez l'analyse complète de Sia Partners ici : "Daily European CO2 emissions to drop by 58% under current measures".

Retrouvez l'article en ligne de Novethic dans son intégralité : "Coronavirus : les émissions de CO2 vont brutalement chuter en 2020, mais cela ne suffira pas pour respecter l'accord de Paris".

 

Le site d'information tamétéo.com cite l'analyse Sia Partners dans un article consacré à l'étude des causes des baisses des émissions de gaz à effet de serre durant la période de confinement.

"Le cabinet de conseil en management Sia Partners estime par ailleurs que chaque jour de confinement se solde par une diminution de 58% des émissions de dioxyde de carbone (CO2) en Europe".

[...]

"Selon l’enquête menée par le cabinet Sia Partners, le ralentissement forcé de l’activité économique aboutit à une baisse générale des rejets en CO2 . Dans le secteur de la production d’énergie par exemple, l’arrêt de sites industriels et la réduction des transports entraînent une baisse substantielle de la consommation de matières fossiles : 40% des émissions quotidiennes de GES sont ainsi évitées ! Seule exception : Sia Partners rapporte une augmentation des rejets en CO2 de 29% chaque jour dans le secteur du logement, résultant notamment de l’augmentation du chauffage et du télétravail."

Retrouvez l'analyse Sia Partners : "Daily European CO2 emissions to drop by 58% under current measures".

Retrouvez l'article en ligne de tameteo.com dans son intégralité : Coronavirus : les effets du confinement sur la pollution

Sia Partners

0 commentaire
Publier un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top